• Tes jeunes années

     

                         Me voici revenue avec un petit texte pour Jean-Marc en ce 12 Septembre 2015. D'accord je pourrais vous parler d'autre chose, mais il faudra vous résigner car j'ai l'intention de continuer ce rituel jusqu'au bout de mes forces.

                          Aujourd'hui j'ai été inspirée par sa petite enfance, où ce cher bambin avait un caractères impossible, heureusement qu'il a bien changé par la suite. Mais tout petit déjà il avait un esprit vif présageant un bel avenir, comme il l'a démontré.

     

    Jeunes années

     

     Tes jeunes années 

     

    Depuis plus de quatre ans

    Je t’écris chaque mois,

    J’ai évoqué, crois-moi,

    Bien des évènements.

     

    Ce jour, nous parlerons,

    De tes jeunes années,

    Tu étais déchainé,

    Et criais sans raison.

     

    Colère et jalousie

    Etaient ton quotidien,

    Puis soudain l’air de rien,

    Tu changeas, Dieux merci.

     

    Enfin un beau matin,

    Tu offris un visage,

    D’enfant vif, presque sage,

    Appliqué et malin.

     

    En classe, dès neuf ans

    Tu aimas les études,

    Et pris pour habitude

    D’être premier souvent.

     

    Tu parlais à voix basse,

    Pour ne pas réveiller,

    Un frère ensommeillé.

    Il fallait qu’on s’y fasse,

     

    Car il y’en avait trois.

    Donc ce ton qui désarme

    Et qui fait tout ton charme,

    Eh bien, il vient de là.

     

    Ce timbre doux et tendre,

    Dont tu savais user

    Pour chanter, t’amuser

    Je crois encore l’entendre.

     

     Tes jeunes années

     

    Notre Dame, le 12/9/15

     

     

     

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :